Blog

Le but des articles du blog concernant la Aliyah est d’éveiller les candidats à l’immigration aux spécificités de la vie et de la société israélienne, sans volonté d’influencer ou de décourager la démarche, qui doit rester strictement personnelle. Pour ceux qui sont déjà là, leur donner des clés pouvant les aider au quotidien et leur permettre de mieux comprendre les rouages de leur nouvel environnement.  Voir le plan du Blog

  • Le compte courant

    Résultat de recherche d'images pour "‫חזית של בנק‬‎"

    L'accueil en banque

    Une des premières choses que vous allez faire en arrivant en Israël, ce sera d'ouvrir un compte bancaire et pour cause : vous recevrez chaque mois un virement de l'Etat dans le cadre du סַל קְלִיטָה, comprenez "Panier d'intégration" qui est un ensemble de mesures destinées à aider le nouvel immigrant. Pour un ouvrir ce compte, il suffit de vous rendre dans la banque de votre choix, il en existe officiellement plusieurs dizaines en Israël mais il est préférable de s'adresser à une des plus connues et qui vous offrira sans doute un maximum de services, munis d'une seule pièce d'identité, la fameuse תְּעוּדַת זֶהוּת

    Lors de l'ouverture, on vous proposera un ensemble de moyens de paiements, allant de la simple carte de retrait et débit immédiat à une des prestigieuses cartes de crédits qui garnissent les portefeuilles des israéliens. On vous proposera peut-être une autorisation de découvert et, après avoir pris connaissance de vos données personnelles, un prêt pour acheter un logement ou un compte épargne. A noter que la tenue de compte n'est pas gratuite, elle sera facturée et il faut se renseigner pour connaitre les tarifs.

    Résultat de recherche d'images pour "‫פנקס שיקים‬‎"

     

    Carnets de chèques

    L'usage des cartes bancaires est tellement généralisé que l'obtention d'un carnet de chèques se fait uniquement sur demande ; d'ailleurs cela vous sera facturé. On vous demandera aussi de choisir entre des chèques portant ou non la mention לַמּוּטָב בִּלְבַד et qui signifie qu'il ne peut être déposé que par le destinataire inscrit sur le chèque. En effet, dans le cas contraire, vous pouvez encaisser un chèque à l'ordre de quelqu'un d'autre si cette mention ne figure pas.

     

    Modernisation

    Résultat de recherche d'images pour "‫חזית של בנק‬‎"

    Guichet automatique multi-fonctions

    Eh oui, vous êtes dans un Etat moderne et très jeune, donc la tendance à la modernisation est franchement marquée : on peut réaliser toutes les opérations bancaires courantes dans les guichets automatiques (frais moindres que dans les guichets avec du personnel) : retrait et depôt d'espèces, dépôts de chèques, obtention de codes secrets, mouvements du compte.

    Résultat de recherche d'images pour "‫חזית של בנק‬‎"

    En outre, chaque banque a son application qui vous permet de nombreuses opérations, en particulier le "dépôt" de chèque en le scannant, la quasi-totalité des opérations proposées sur leur site, virement simplifié à un autre client. Voilà, vous en savez un peu plus sur l'ouverture d'un compte bancaire.


    Brochure 14 03 18 v3 p28 1 page 24

    Fiche de vocabulaire sur le thème de "Argent et Banque

    Pour mieux préparer votre prochain entretien, nous vous conseillons de vous armer en vocabulaire grâce à notre manuel d'initiation qui classe les éléments linguistiques nécessaires à de nombreuses situations de la vie quotidienne.

     

    Lire la suite

  • Parler l’Ivrit, est-ce vraiment difficile ?

    Capture ivrit

    Apprendre l'Ivrit semble souvent un défi impossible à relever, démarche qui se solde alors par un abandon. Lorsque cela s'incrit dans le cadre d'une ’Aliyah, les enjeux sont encore plus considérables, le nouvel immigrant ne communique ni avec son entourage ni parfois avec ses proches, et peine à s'intégrer.

     

     

     

    Résultat de recherche d'images pour "‫שבעה בניינים‬‎"

    Tableau des 7 "Binyanim"


    Lorsque l’on cherche les causes de cette situation, on pense en général à la difficulté de cette langue sémitique si différente du français. Mais on peut aussi invoquer la manière dont on l’enseigne et dont sont rédigés les manuels. L’accent est mis sur l'apprentissage complet des «Binyanim» et autres règles grammaticales complexes et pas très utiles au quotidien, au détriment du vocabulaire et des expressions courantes.

    Si, au contraire, le vocabulaire et les expressions sont favorisés et l’enseignement théorique réduit au strict minimum, il nous semble que cela peut faciliter l’apprentissage, le rendre concret et attrayant.

    C’est ce que nous avons fait dans notre manuel d’hébreu  OULPAN PRATIQUE Niveau 1.